Tawassoul veut attendre 100 000 adhérents d'ici décembre 2017

Error message

  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_display has a deprecated constructor in include_once() (line 3454 of /home2/tewasso1/public_html/fr/includes/bootstrap.inc).
  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor in require_once() (line 113 of /home2/tewasso1/public_html/fr/sites/all/modules/ctools/ctools.module).
jeu, 06/08/2017 - 17:47

 

Durant son intervention dans la conférence de presse organisée aujourd’hui 08/06/2017  à 12h, dans le siège du parti, le président jémil Mansour reitre la condamnation du parti de la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar et la qualifie d’hâtive. Selon le président de Tawassoul et du FNDU, les relations entre des doivent entre gouvernées par les intérêts de chacun, or la Mauritanie à tout l’intrait d’entretenir de bonne relations avec l’ensemble des pays du golf y compris le Quatar.

Car le Quatar soutient le développement économique de la Mauritanie dans bien de domaines et mène plusieurs interventions au profit des populations mauritaniennes.  Il fallait dans affaires privilégier l’intérêt de la Mauritanie avant tout ! Martèle-t-il  

Il voit dans cette rupture une politique d’alignement et d’exécution des agendas de tiers pays au détriment de la position de médiateur qui donnerait à la Mauritanie une image plus positive dans la scène diplomatique.   

En réponse aux questions  des journalistes sur le nombre d’adhérant  du parti, son éventuelle dissolution par le gouvernement,  le président dit que le parti compte 70 000 militants depuis le congrès passé et que le parti compte  amener ce chiffre à 100 000 militants d’ici le congrès prochain en décembre 2017. C’est pour cette raison qu’une campagne d’adhésion est lancée aujourd’hui.

Concernant  la dissolution du parti le président rappelle que Tawassoul est un projet un programme qui a existé bien son autorisation administrative  et que un simple retrait de son autorisation  n’arrêtera pas sa marche.

Au paravent, le président de comité préparatoire du 3ième congrès qui a convoqué la presse  affirme que Tawassoul souhaite donner une leçon de démocratie et d’alternance à l’ensemble des formations politiques du pays, et confirmer son leadership  ans scène politique, en organisant ce troisième  congrès dans les délais prévus.

Commission de communication